Massacre d’Odessa: Moscou préoccupé par l’absence de résultats tangibles dans l’enquête ukrainienne

Sputnik, 1er mai 2015


Moscou est préoccupé par l’absence de résultats tangibles dans l’enquête de la tragédie d’Odessa.

Moscou appelle la communauté internationale à obliger Kiev de mener une enquête minutieuse et sans parti pris sur la tragédie du 2 mai 2014 produite à Odessa, les autorités ukrainiennes n’ayant pas pour le moment entrepris de « démarches tangibles » dans ce domaine, a annoncé vendredi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Commémoration des victimes du massacre à Odessa
« Nous constatons avec une profonde préoccupation  qu’au bout de toute une année, la justice ukrainienne n’a pas fait de démarches tant soit peu tangibles dans l’enquête objective, indépendante et sans parti pris de cette terrible tragédie. Au contraire, nous observons une volonté de faire traîner les choses », indique le communiqué.Moscou fait noter que « l’insouciance » et la passivité des autorités ukrainiennes dans cette question sont favorisées par leurs protecteurs occidentaux et par plusieurs médias internationaux « libres ».  La diplomatie russe souligne que l’Europe et les Etats-Unis ont fait très peu d’attention à la tragédie d’Odessa, ceci étant « un élément de plus de la guerre des informations et de la manipulation des médias ».

« Nous estimons que cette situation est inadmissible.

Manifestation commémorative à Odessa
L’impunité pour ces crimes et les violations brutales des droits de l’Homme commis lors du conflit intérieur en Ukraine crée un précédent terrible. Nous appelons la communauté internationale à obliger Kiev à procéder à une enquête objective de la tragédie et punir ses responsables », souligne le communiqué.Plus de 40 personnes ont été brûlées vives le 2 mai 2014 à Odessa après s’être réfugiées dans la Maison des syndicats incendiée à coups de cocktails Molotov par des activistes armés du parti néonazi Pravy Sektor (Secteur droit).

Selon le ministère de l’Intérieur et le Parquet général d’Ukraine, ce crime a fait 48 morts et plus de 214 blessés. A la suite de l’enquête qui a pris fin en septembre 2014, 24 personnes ont été mises en examen.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150501/1015919189.html#ixzz3ZFUIXucg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s