Stop à la destruction de la Palestine !

Après trois semaines de bombardements sur Gaza et le massacre de plus de 1300 palestiniens, le premier ministre israélien Netanyahou vient de promettre « une longue  campagne militaire », soit disant pour détruire tous les tunnels deGaza . C’est, en fait, un ordre à peine voilé à son armée d’anéantir tous les sites gazaoui, de chasser les habitants. Dix enfants palestiniens sont assassinés tous les jours selon un rapport de l’Unicef , sur les plages, dans les écoles , sur les aires de jeux… Un hôpital vient d’être bombardé, la centrale électrique alimentant les habitants et infrastructures de Gaza dévastée. L’objectif poursuivi par le gouvernement israélien est clair : il veut rendre impossible toute solution de paix respectant le peuple palestinien dans sa souveraineté et sa dignité.

Face à cette escalade des bombardements et du nombre de civils palestiniens morts, blessés et déplacés, le président des États-Unis et l’ONU ont enfin réagi auprès du 1er ministre israélien en appelant au cessez le feu immédiat et durable et sans conditions préalables. C’est un premier pas, trop timide et largement insuffisant, mais qui montre que les mobilisations partout dans le monde , les actes diplomatiques de certains pays, les prises de positions, les appels de personnalités, artistes , intellectuels , politiques .. et le vote favorable à une commission d’enquête sur les crimes de guerre commis à Gaza par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, peuvent faire bouger la communauté internationale pour un cessez le feu, l’arrêt des massacres et une solution de paix. Mais les pressions internationales sur le gouvernement israélien sont trop faibles et balbutiantes pour qu’il renonce à son objectif meurtrier.

La situation d’urgence et l’horreur qui perdurent à Gaza appellent non à de simples déclarations mais à faire respecter le droit international, tout le droit international. Il faut faire appliquer les résolutions de l’ONU et user des sanctions économiques et diplomatiques au service d’une résolution politique de ce conflit . C’est la seule voie pour que le gouvernement israélien entende raison.

Le PCF appelle le gouvernement français à sortir de son mutisme, synonyme de complicité et à s’engager pour stopper le massacre et utiliser les moyens de sanction envers le gouvernement d’Israël , saisir le tribunal de la Cour Pénale et agir pour la suspension immédiate des accords d’association et de coopération bilatéraux et européens avec Israël, afin de créer les conditions d’une paix juste et durable entre la Palestine et Israël . Il ne s’agit pas seulement, même si ce geste est appréciable, de débloquer une aide humanitaire pour les palestiniens . Plutôt que d’interdire des manifestations, de diviser notre peuple en communautés ou de criminaliser les militants pacifistes , le chef de l’État et le premier ministre devraient entendre les appels et relayer les mobilisations populaires qui depuis trois semaines s’expriment régulièrement pour le droit, la justice et la paix .

Le PCF appelle les communistes et tous les militants engagés dans la solidarité avec les palestiniens à intensifier la signature de l’appel des cents personnalités françaises et européennes : des dizaines de milliers de signatures ont été collectées ces jours-ci, et à participer , avec le Collectif National pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, aux manifestations et actions à venir dans toute la France en veillant à écarter toute forme de violence et de racisme qui ne peuvent que nuire au rassemblement et à la cause palestinienne.

Il appelle à participer, avec le Collectif national pour une paix juste et durable, à la manifestation de samedi 2 août à Paris, 15h, Denfert-Rochereau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s