Défense : ce que vont coûter les interventions extérieures de la France en 2013

Michel Cabirol, La Tribune, 2 décembre 2013

1,25 milliard d’euros, ce sont les surcoûts des opérations extérieures (Mali, Afghanistan…) qui vont peser sur le budget en 2013

C’est un record depuis dix ans. Même au plus fort des opérations en Afghanistan en 2011 (1,24 milliard d’euros), la France n’avait jamais autant dépensé pour les opérations extérieures (OPEX) décidées par les autorités politiques : 1,25 milliard d’euros (contre 817 millions en 2012), selon le rapport sur les crédits du budget de l’Etat ouverts par décret d’avance de la Cour des Comptes, qui a critiqué la budgétisation des OPEX.

Des chiffres communiqués à la Cour par la direction des affaires financières du ministère de la Défense

Un montant qui se situe bien au dessus de la moyenne des dix dernières années, dont les surcoûts s’élèvent autour de 800 millions d’euros. Et encore, les sages de la rue Cambon s’inquiétaient lors de la rédaction du rapport d’une possible intervention en Centrafrique. « La situation en Centrafrique soulève des interrogations », écrivent-ils. Ils avaient bien raison. Car la France, qui dispose déjà d’un contingent de 410 hommes sur place, va renforcer son dispositif à Bangui en augmentant d’au moins un millier de militaires. Ce qui va alourdir d’autant la facture pour 2013.

650 millions pour le Mali

Les surcoûts de l’opération Serval au Mali sont estimés à 647 millions d’euros pour 2013. Cette opération « devrait se poursuivre dans un format supérieur à celui prévu initialement », explique la Cour des Comptes. Elle constate que le retrait d’Afghanistan continue à se traduire par des coûts élevés (259 millions d’euros en 2013). De ce fait, les montants budgétés dans le projet de loi de finances 2014 « pourraient être dépassés », estime la Cour des Comptes. Le ministère de la Défense a provisionné 450 millions d’euros l’année prochaine (contre 630 millions ces trois dernières années). Il est à prévoir que fin 2014 un décret d’avance ouvrira à nouveau des crédits pour financer les OPEX de 2014. Ce qui donnera encore une belle empoignade entre Bercy et l’hôtel de Brienne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s